En accord avec

 Quand Gwendoline loue pour un an  une mansarde dans la maison bourgeoise des Lamberti, la famille ne s’attend pas à l’ouragan qui prend aussitôt possession de leur petite vie tranquille. L’explosive Gwendoline qui dérange autant qu’elle apprivoise poursuit un mystérieux objectif….. Et rien ne résiste à Gwendoline…. !

Et c’est là que la pièce de Laurence JYL, mise en scène par Jean-Luc MOREAU, partie comme une vraisemblable comédie sociale, devient un vaudeville aux rebondissements inattendus, bien construite, et  des formules hilarantes qui font mouche.

 

Et puis portant la pièce d’un bout à l’autre, courant dans tous les sens s’esclaffant et semant l’ordre et le désordre avec humour, sans faille, il y a la surprenante Valérie DAMIDOT, truculente et drôle, la comédie idéale de la saison.